Millésime 2015 dans le Sud-Est / The 2015 vintage in the South-East of France :


D'une manière générale, on se rappellera de la grande douceur des températures hivernales, de l'importante pluviométrie de l'automne 2014 et du printemps 2015, suivis d'une remontée spectaculaire des températures. Juin aura été enregistré comme le mois le plus chaud depuis la mise en place du relevé des températures en 1880. S'en sont suivis deux mois, juillet et août, caniculaires dans le sud avec des températures avoisinant localement les 40°C et plus de 6 semaines sans précipitations.

Conséquences directes : absence de pression cryptogaminque, déperdition de volume par dessication des baies, occasionnels blocages de maturité, déperdition d'acide malique, concentration des sucres, épaississement des peaux.

Amplifiés par l'été exceptionnellement chaud, les violents épisodes cévenols des 29 août et 14 septembre resteront dans les annales affectant le nord de Montpellier (localement et respectivement, précipitations de 300 mm puis supérieures à 400 mm en une paire d'heures), provoquant des inondations dans l'Hérault, le Gard et l'Ardèche, et finissant par de fortes pluies dans le Nord Vaucluse en début de vendanges.

Début septembre, le constat était le suivant : récolte annoncée abondante en Languedoc, mais localement en-deça des moyennes en Vallée du Rhône.

Très bel état sanitaire tempéré par l'absence d'acide malique des raisins blancs laissant envisager une acidification (parfaitement légale) des vins.

Potentiellement, un millésime de grands rouges : concentration, tanins bien mûrs, titre alcoométrique élevé.

All in all, one will remember the very mild winter temperatures, the heavy rainfalls in Autumn 2014 and Spring 2015, followed by a spectacular increase of temperatures. June was the hotest month ever registered since 1880, when temperatures' records started. A heatwave took place in July and August, with heat peaks reaching locally 40°C, and 6 weeks in a row without precipitation.

Direct consequences : no deseases, loss of volume through dessication, possible blockage of ripening process, reduced malic acid, sugar concentration, thickening of skins.

Increased by the exceptionally warm summer, the violent Cevenol storms of August 29 and September 14 hit specifically the North of Montpellier (locally registering respectively 300 mm and over 400 mm of rain in a few hours), creating dammages and floods in the départements of Hérault, Gard and in the North of Vaucluse at the befinning of the harvest.

Early September, the harvest was expected to be generous in Languedoc, but locally below average in volume in the Rhône Valley.

An overall high healthy stage of grapes, sowewhat temperated by the lack of malic acid of white grapes which might incite vinegrouwers to acidify juices (a perfectly legal process).

2015 will be potentially a great vintage for red wines wit much concentration, very ripe tannins, and high alcoolic contents.


À la une
Posts récents
Tags
Pas encore de mots-clés.